Accueil site
Membres
Modèle B
Modèle B
Modèle B
Modèle B
2015 Quex Park


Modèle B
Modèle B
Modèle B
Modèle B
Modèle B
Modèle B

Modèle B
Modèle B

            Alors que la plupart des Sautriauts  étaient encore au milieu des draps, un car emmenait un groupe de lève-tôt vers l’Angleterre à la rencontre de nos amis anglais. C’est dans le Kent à Quex Park que le rendez-vous était fixé.

            Cette magnifique propriété fut construite par le major Cotton – Powell, un explorateur qui a traversé la planète en tous sens entre 1895 et 1939. Il voulait un endroit pour abriter ses collections d’une variété et d’une importance considérables.

            Après un «  English Breakfast  » reconstituant sur le ferry, nous arrivâmes en milieu de matinée au Quex Park, le nom de la propriété du major.

            Pendant que les membres des deux conseils d’administration des deux comités de jumelage se réunissaient pour discuter du fonctionnement des deux comités et des activités passées et à venir, les autres participants partaient à la découverte des magnifiques jardins et, ce qui est devenu une tradition pour les participants aux voyages en Angleterre, la jardinerie  !!

            Un très bon repas nous fut ensuite servi dans la salle de réception de la propriété pendant lequel nous avons eu la surprise de recevoir la visite de l’arrière-petite-fille du major, Susan Johnson, une charmante jeune femme australienne, très accueillante, qui vit là avec sa famille et dirige la propriété. Chacun a pu ensuite entreprendre la visite du musée. Au cours de ses nombreuses expéditions, le Major Cotton-Powell  a réuni plusieurs centaines de peaux d’animaux de tous les pays qu’il a ensuite fait empailler. Ces animaux sont présentés dans des dioramas  extraordinaires où les animaux sont présentés avec des attitudes pleines de vie  dans des reconstitutions de leur milieu naturel, une vraie leçon de choses pour tous. Une partie des pièces de l’habitation est ouverte au public. Le hall, les salons et les chambres sont maintenus dans leur état du début du 20ème siècle et donnent l’impression d’être toujours occupées par leurs propriétaires. Et le major était un grand admirateur de Napoléon, une pendulette utilisée par Napoléon à Waterloo fait partie des collections.

            Après la traditionnelle photo de groupe, devant l’entrée du musée cette fois-ci, anglais et français ont repris chacun le chemin du retour.

                                                Un superbe dimanche plein d’amitié et de découverte.