[./fusebox_long_2_colors_index.html]
[./page1.html]
[./page3.html]
[./page_27.html]
[./page6.html]
[./page16.html]
[./page5.html]
[./page7.html]
[./page8.html]
[./page9.html]
[./page10.html]
[./page12.html]
[./page20.html]
[./page18.html]
[./page20.html]
[./page22.html]
[./page24.html]
[./page21.html]
[./page_26.html]
[./page28.html]
[./page29.html]
[./page_25.html]
[./page30.html]
[./page11.html]
[./page2.html]
[http://picasaweb.google.com/comitdejumelagedeverberie/Rayne2010?authkey=Gv1sRgCPvW-7eKnuj6Ww#]
[Web Creator] [LMSOFT]
Jumelé avec Rayne-Essex-England                      Jumelé avec Rayne-Essex-England
  
            

            
                C'est sous une nuit encore noire ce samedi 22 mai que notre car et ses 52 passagers a pris la direction de Calais pour la traversée de la Manche par le ferry. Une bonne partie d'entre nous a mis à profit le temps du voyage pour prolonger un peu une nuit qui avait été passablement écourtée. Après les contrôles d'usage, chacun a pu profiter de la traversée pour se sustenter (certains avec un substantiel petit déjeuner anglais avec œufs sur le plat, haricots à la tomate et saucisses, sans oublier le traditionnel bacon et les toasts frits.), se promener ou faire des achats à la boutique.
                Le soleil a enfin percé les nuages quand nous avons gagné les hauteurs des falaises au-dessus de Douvres et il nous a ensuite gratifié de ses rayons et de sa chaleur pendant tout le week-end. Après un peu moins de deux heures de trajet, nous sommes arrivés à Rayne où chacun a pu rejoindre le « home, sweet home » des familles hôtes. L'après-midi a passé très vite pour tous entre repas conviviaux, promenades diverses ou shopping dans une atmosphère très amicale comme toujours.
                La soirée commune à la salle des fêtes de Rayne avait pour thème la salsa cette fois-ci. Un très bon orchestre était chargé de l'animation.  Nous eûmes un très bon professeur s'exprimant très bien en français mais les élèves étaient à la fois très indisciplinés et pas très doués (à l'image du président) à part certains danseurs dans l'âme. Des cours supplémentaires seraient nécessaires pour la plupart d'entre nous !
                Le lendemain, nous prenions la route de Woburn Abbey (à environ 60 Km au Nord-Ouest de Londres) pour une matinée de safari dans ce parc animalier. Il suffisait d'entendre les "oh et les ah" des enfants (et ceux des adultes aussi) pour comprendre que tous ont apprécié cette visite entre rhinocéros, lions, ours, girafes et singes. Nous pûmes ensuite partager un repas au Safari Lodge (une grande salle agréable à la charpente de bois située au cœur du parc). La cuisine anglaise a, pour une fois, été appréciée par tous et nous avons sans doute pu déguster la meilleure Apple Pie qu'il nous ait été donné de manger.
                L'après-midi, le groupe s'est scindé en deux : la moitié a continué la visite du parc animalier à pied, ce qui convenait mieux aux enfants, et l'autre moitié a entrepris la visite de l'ancienne abbaye, en fait un magnifique château situé au milieu d'un immense parc splendide plein d'élans et de daims,  propriété depuis des siècles de la famille de Bedford, aujourd'hui encore la 4ème famille la plus riche d'Angleterre. Chacun a pu apprécier la magnifique décoration des pièces, les magnifiques collections de porcelaines et de vaisselle et l'exceptionnelle collection de peintures.   
            Nous sommes ensuite repartis ensemble à Rayne pour une soirée familiale chez nos hôtes respectifs.
                Le lendemain matin, nous avons quitté nos amis vers 9 H 00. Les au revoir ont été comme d'habitude très chaleureux et la chorales des français a entamé un vibrant  " Ce n'est qu'un au revoir"  en version originale anglaise tandis que nos amis formaient une chaîne pour notre départ, un beau moment comme nous en partageons souvent.
                Sur le chemin du retour, nous avons passé la journée sous un soleil toujours aussi radieux à Leeds Castle. La visite de ce magnifique château-fort restauré avec goût par une anglo-américaine, lady Baillie, dans les années 1920-1940, a été appréciée par tous car l'empreinte de Lady Baillie transparaît dans chaque pièce du château et nous avons eu l'impression de visiter une maison dont le propriétaire est juste parti pour les vacances.
Chacun a pu ensuite se restaurer et poursuivre la visite des jardins, de l'oisellerie et de ses splendides perroquets ainsi que du parc au milieu duquel le château est posé comme une pierre précieuse. Les enfants ont pu se perdre dans le labyrinthe ou profiter du parc de jeux pour enfants.
Le départ de Douvres sur le ferry sous un soleil éclatant ressemblait à une croisière dans les Caraïbes avec les passagers sur le pont supérieur regardant s'éloigner les falaises anglaises.
                C'est vers 23H00 que nous sommes arrivés à Verberie, tous ayant encore dans les yeux les images d'un week-end réussi et nous donnant rendez-vous pour les prochaines activités du comité, notamment en mai 2011 pour l'accueil de nos amis anglais.